Pleine conscience + Maternité : Un Guide pour les Jeunes Mamans

Anique Bleumink

Pas de doute, être une jeune maman peut être très dur. Non seulement tu dois apprendre à prendre soin d’un petit être, mais tu dois le faire en manquant cruellement de sommeil, en te remettant de l’accouchement et en jonglant avec tes autres responsabilités.

Alors, avec tous les hauts et les bas liés au fait d’être jeune parent – comment rester calme et présente pour ton petit bout ? La réponse : la pleine conscience.

Pourquoi la pleine conscience est importante

Une famille qui s’agrandit signifie plus de responsabilités et, pour beaucoup de parents, moins de temps pour soi. Quand ce grand chambardement arrive, on a tendance à se mettre en mode pilote automatique et ne plus tellement profiter du moment présent. Mais voilà… la pleine conscience est la clé magique qui nous permet de rester présents à nos enfants, de tirer le bon des moments de stress et de rester en phase avec notre corps. Et le plus beau, c’est que pratiquer la pleine conscience ne prend pas beaucoup de temps !

On pourrait croire que pratiquer la pleine conscience alors qu’on est jeune maman, c’est comme essayer de faire entrer une autre paire de jeans dans une valise qu’on n’arrivait déjà pas à fermer… mais en réalité, plein d’exercices de pleine conscience prennent très peu de temps et sont hyper efficaces.

Si tu es une jeune maman et que tu cherches des techniques de pleine conscience rapides et simples, découvre quatre de mes exercices préférés qui assurent de rester à la fois consciente et heureuse durant cette période à 100 à l’heure.

Quatre Techniques de Pleine conscience Rapides et Simples pour Jeunes Mamans

Pratique la Gratitude

Quand ton bébé fait une crise de larmes, qu’aucun des suspects habituels (la faim, la couche à changer…) ne semble être en cause et que rien ne semble le calmer, on peut vite sentir la frustration monter. Oui, mais le truc, c’est que, et je ne t’apprends rien, la frustration, ça n’aide pas du tout, ni toi, ni ton bébé.

C’est le moment parfait pour pratiquer la gratitude. Ça ne prend que quelques secondes et ça ne nécessite que de te poser une question : « De quoi suis-je reconnaissante ? » Ta réponse n’a pas à être longue, mais elle peut aussi l’être. Tu peux répondre que c’est le toit que tu as sur la tête, ou le café que ta moitié t’a préparé ce matin. On est d’accord, ça ne va pas changer la situation de crise actuelle, mais ça change ta façon de voir les choses et t’aide à mieux affronter la situation.

Une action à la fois

Les premiers moments de maternité, il est normal de se sentir surmenée par toutes ces nouvelles responsabilités. Heureusement, il existe une très bonne technique de pleine conscience pour les jeunes mamans surmenées. Quand tu n’as pas dormi correctement depuis trois jours et que tu te sens désespérée à l’idée de te lever pour changer une nouvelle couche sale, donner le sein ou le biberon, n’oublie pas de penser « une action à la fois ».

Quand tu ne penses qu’à l’action suivante, tu te concentres uniquement sur la tâche que tu es en train de faire ou que tu vas faire maintenant. Pas besoin de stresser en te disant qu’il va encore se réveiller ou en pensant à tout ce que tu as à faire demain. Avoir cette conscience du moment présent t’aide à rester ancrée, calme et motivée.

L’Introspection

Je suis sûre que tout le monde te l’a déjà dit : les enfants grandissent vite. Je ne saurais pas compter le nombre d’amis qui m’ont dit « J’ai l’impression qu’hier encore c’était un bébé ! » Eh oui, toutes ces nouvelles responsabilités qui viennent avec l’arrivée d’un nouveau-né font passer le temps beaucoup trop vite !

Qu’est-ce qui pourrait faire qu’on profite mieux de ces moments spéciaux à pouponner ? L’introspection. La pratique de l’introspection permet d’apprécier ce qui va bien et de prendre conscience de ce qui pourrait être amélioré. Pas besoin d’une heure pour ça, tu peux poser tes pensées dans un journal quelques minutes à la fin de la journée ou y passer un peu plus de temps, mais seulement une fois par semaine. Fais ce qui est le mieux pour toi.

PS : Tu ne sais pas par où commencer ? Je te conseille Vertellis Chapters. Ce journal fait une partie du travail en te posant les questions qui t’aident dans ton introspection, il n’y a plus qu’à répondre (ça ne fait pas une chose en plus à laquelle penser !).

Écoute tes besoins

Je pense que le plus grand mythe qui concerne les jeunes mamans est qu’elles seraient comme des mères nourricières qui tout à coup n’auraient plus de besoins personnels ou que du moins, ils seraient tous comblés par la maternité.

Il est évident que certains besoins changent (tu te rappelles quand tu pensais ne pas pouvoir tenir sans avoir dormi au moins 8 heures ?), mais tu as encore des besoins personnels et ils comptent ! Mon truc – prends un moment et connecte-toi à ton corps. As-tu besoin de quelque chose maintenant ? Si c’est le cas, peux-tu combler ce besoin par toi-même ? Si tu ne peux pas, peux-tu demander à quelqu’un ? N’aie jamais peur de demander de l’aide 😊

D’autres astuces de jeunes mamans ?

As-tu tes propres techniques de pleine conscience ? Si oui, laisse un commentaire ! C’est important de ne pas se sentir seule dans la maternité et de pouvoir se donner des coups de main.

Bio :

Tessa est membre de l’équipe Vertellis US. Lorsqu’elle n’écrit pas pour nous, elle aime lire du Shakespeare et passer du temps en nature. Trois choses sans lesquelles elle ne peut vivre : la bonne nourriture, le bon café et les bonnes conversations.


1 commentaire


  • Merci pour votre invitation
    Cordialement
    ❤️

    ALima le

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés