Construire des Liens Familiaux Forts: Comment Troquer les Écrans contre du Temps en Famille

Anique Bleumink

Parfois, la technologie permet aux familles de se rapprocher. On peut partager nos calendriers, contrôler les comptes Instagram de nos enfants ou discuter alors qu’on est à l’autre bout du monde. Oui, la technologie a beaucoup d’avantages, mais on ne peut s’empêcher de se demander – alors qu’on peut être « connecté » à notre famille 24 h/24 – la technologie n’est-elle pas un frein à une réelle connexion ?

Construire des Liens Familiaux Forts à l’Ère du Numérique

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il convient de préciser qu’on apprécie beaucoup la technologie (après tout, Vertellis est d’abord une entreprise en ligne !). Malgré le fait que l’on est d’accord pour dire qu’elle nous apporte beaucoup, on voit aussi à quel point en abuser affecte notre bonheur et notre bien-être. Ce qu’on voit aussi, c’est que cette surcharge technologique – on pourrait même parler d’addiction – affecte le noyau familial.

Au plus parents et enfants consacrent du temps à leurs écrans, au moins ils passent de temps de qualité ensemble. Ce déclin des interactions sans écran entraîne de l’insatisfaction dans le couple, des problèmes de communication entre parents et enfants, et surtout, moins de vraie connexion en famille. Ça te semble familier ?

Sachant que passer du temps de qualité ensemble est primordial pour construire des liens familiaux forts, comment peut-on troquer les écrans contre du temps ensemble ? Découvre quatre moyens simples d’encourager les membres d’une famille à poser leurs smartphones et ordinateurs et à commencer à se connecter entre eux dans la vie réelle.

Quatre Moyens Simples de Troquer les Écrans contre du Temps en Famille

Donner l’exemple

On peut se plaindre tant qu’on veut du temps que passent les membres de notre famille sur les écrans, mais la vérité c’est que si on veut voir un vrai changement chez les autres, il va falloir donner l’exemple. Est-ce que ça veut dire abandonner la technologie et se mettre complètement hors-ligne ? Bien sûr que non ! L’idée est plutôt de faire des choix conscients lorsqu’on est avec notre partenaire ou nos enfants. En montrant à tes proches que tu accordes de la valeur au temps passé avec eux sans l’aide de la technologie, tu les fais se sentir écoutés et appréciés.

D’autre part, on le sait, les enfants copient nos comportements. Alors, même si répondre à un texto pendant le déjeuner ou jeter un œil aux réseaux sociaux pendant le match de tes enfants peut paraitre innocent… les enfants le remarquent. Si on veut que nos enfants se montrent responsables et respectueux dans leur usage de la technologie, on doit, en tant que parent, l’utiliser de la même manière.

Des repas sans écrans

Autrefois, la table de la salle à manger était un espace où les familles passaient du temps ensemble à discuter de leur journée. Aujourd’hui, « dîner en famille » est souvent remplacé par « un moment où on mange en regardant un écran ».

En mangeant avec notre écran, on manque une opportunité quotidienne de communiquer et de se rapprocher de notre famille. Et pourtant, à quel autre moment de la journée peut-on avoir tous les membres de la famille assis au même endroit ? En mettant en place une politique stricte de pas-d’écran-à-table, on recrée un espace d’échanges authentiques.

Bonus : prendre un repas sans écran, en plus de rapprocher les membres de la famille, prévient l’obésité infantile et diminue les chances d’avoir des comportements alimentaires à risque. Que du positif ! 🙌

Avoir des dialogues constructifs

Quand on n’a pas les yeux rivés sur un écran, on peut donner à nos proches toute notre attention et en apprendre plus sur leur vie. Poser des questions simples comme « quelle est la meilleure chose qui te soit arrivée aujourd’hui ? » ou « De quoi es-tu reconnaissant ? » peut donner lieu à de belles conversations.

Si tu veux te rapprocher de tes proches et avoir des conversations plus profondes, Vertellis Spécial Familles sera bientôt disponible en France. C’est un jeu très efficace pour inciter les conversations ouvertes entre parents et enfants. Il permet aux membres d’une famille d’apprendre à mieux se connaître. Parmi mes questions préférées, je peux citer :

  •    Si le monde entier t’écouter pendant quinze secondes, que dirais-tu ?
  •       Y a-t-il quelque chose que tu as toujours voulu demander à tes parents ?
  •    Quel trait de caractère d’un des membres de ta famille aimerais-tu avoir ?

Les familles nous ont dit qu’elles jouaient à Vertellis Spécial Familles après manger, pendant des voyages en voiture et pendant les vacances. C’est un moyen simple et amusant d’inciter les conversations intéressantes !

PS : Tu veux commencer à avoir des dialogues constructifs avec tout le monde ? Lis cet article de Bart : 5 questions qui incitent les longues conversations pendant les vacances. Tu peux utiliser ces questions à tout moment pour initier la conversation avec tes amis, ta famille, tes collègues ou n’importe quelle personne dont tu veux te rapprocher.

Programme ces moments

Pour être sûr que ces moments en famille sans écran aient lieu régulièrement, programme-les ! En créant un espace dédié à ta famille dans ton emploi du temps, tu leur montres qu’ils sont une priorité. Ensuite, inclue ces moments dans ta routine. Une fois par semaine ou une fois par mois, le principal est de les programmer et de se tenir à ces moments de réelle connexion de manière régulière.

Pour que ça intéresse les enfants, fais en sorte de programmer des activités amusantes que toute la famille peut apprécier. Du temps en nature, du volontariat, des concerts – les options sont illimitées !

Tu veux aller plus loin ? Participe à la semaine sans écran ou inventes-en une et vois ce qui arrive quand toute la famille se passe d’appareils électroniques pendant sept jours !

Partage tes secrets

Et dans ta famille, comme ça se passe ? Quelles sont vos activités sans écran favorites ? Laisse un commentaire avec le hashtag #sansecran !

Bio :

Tessa est membre de l’équipe Vertellis US. Lorsqu’elle n’écrit pas pour nous, elle aime lire du Shakespeare et passer du temps en nature. Trois choses sans lesquelles elle ne peut vivre : la bonne nourriture, le bon café et les bonnes conversations.


0 commentaires


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés